Accueil Remonter Contactez-nous Sommaire Recherche      

 

VALENCE CHAMPION DE FRANCE DE NATIONALE 1

Quel bonheur !!!! Historique, incroyable et tellement improbable. Je suis très très fier de mon équipe ils ont été fantastiques ennormissimes et ont joué en EQUIPE et la différence s'est fait là dessus : une équipe de super potes tellement sympas, cools, intelligents respectueux bref une équipe de super petits gars super bien dans leur tête, leur corps et leur esprits et oui je les adore ils le savent mais ils me l'ont rendu au centuple merci merci à vous les petits gars .

J'ai monté cette équipe quand on est monté en N1 en l'articulant autour de notre star locale Greg avec des jeunes joueurs pour qu'ils progressent qu'ils acquièrent de l'expérience et le moins que l'on puisse dire c'est ça a super bien marché. Avec de tels joueurs et un tel esprit on peut le gagner d'autres fois ce graal que j'avais à peine pensé pouvoir soulever un jour.

En composant cette équipe pour les plays off j'ai voulu récompenser les joueurs de l'année et j'ai imposé Steve pour sa gentillesse et sa disponibilité qui m'ont ravi sans compter son immense talent que depuis ce week end nombre de personnes ont découvert. Et que dire du piaf à l'esprit encore plus vif et incisif que son jeu qui a mis l'équipe sur les rails lors de ces deux matchs de plays off vraiment chapeau bas, pas celui qu'il a sur la tête, non l'autre. S'entrainant que fort peu cette année pris par ses études en maths spé coincé entre écrits et oraux il nous sort deux matchs de folies merci Antoine et tous mes vœux de réussite pour ces concours puisse ton travail te fasses entrer dans une des meilleures écoles d'ingénieurs tu le mérites tellement allier étude de très haut niveau et sport de très haut niveau demeure un super challenge encore bravo.

Ensuite nos deux futurs stars Nicki et Greg rivaux depuis leur plus jeune âge il n'en restent pas moins de fantastiques amis avec Nicki qui nous amène son humour et le calme suisse toujours prêt à décontracter tout le monde. Et quel talent !!! Le Federer du squash ce Federer qui est un modèle pour lui et qui lui ressemble tellement seule la raquette et les revenus sont plus petits :)

Avec Nicolas rien n'est impossible son toucher de balle est extraordinaire la raquette est juste le prolongement de sa main et même le n°4 mondial aura pu le constater Nicolas est certainement l'européen le plus doué de sa génération il arrivera à n'en point douter bientôt top 10  avec juste un petit coup de pouce avec un tableau favorable.

Greg lui je le connais depuis maintenant 12 ans son travail ses qualités physiques en font un compétiteur hors normes nul doute aussi qu'il atteindra les hauts sommets même son adversaire Daryl Selby 12 mondial le lui a prédit il faut dire qu'il l'aura senti la combativité du valentinois lors de son match seul l'expérience aura fait la différence.

Alors avec eux , on a une équipe fantastique avec un énorme potentiel on peut aussi y rajouter ceux qui n'ont pas participé à ces plays off : Raphael Kandra, Florent Pontière ou Reiko Peter et même les remplaçants de luxe Cédric Hateau l'acrobate élastique Laurent Addi et son addi qui aura fait marquer 2 ou 3 points pour nous et le jeune prometteur Théo qui rejoindra je l'espère très bientôt cette équipe une.

 Un compte rendu de notre exploit est visible sur : http://www.squash.me.uk/parequipes/index.html je rajouterai des anecdotes sur le site de Valence dès que j'aurai un peu de temps là je crois que je vais essayer de dormir avec mon adorable épouse car hier soir je n'ai rêvé qu'aux nicks monstrueux de Steve dans le match nous donnant la victoire ou à l'amorti de volley d'anthologie du piaf aux deux mizuki de Greg et aux amortis liftés de Nicolas quel talent quelle détermination quelle rage de gagner rage qui n'aura jamais dépasser les limites mais qui les a transcendés tout le week end.

Je vais arrêter là mais un dernier mot envers nos mécènes et plus particulièrement les plus fidèles JC Lago, H. Bouix, M. Rigard et M. Lalbat sans compter le club et notre équipementier Asics. Sans vous nous ne serions pas champions de France merci merci à vous et venez arrosez cette victoire jeudi soir au club avec nous.

Et puis une énorme pensée à mon mentor Lee Goodall sans qui rien de tout cela ne serait arrivé et un dernier merci pour Cédric qui m'aura fait verser une larme quand j'ai lu son mot sur : http://www.squash.me.uk/sitesquash/sergeparbaud2011.htm

Le film de l'exploit avec ses anecdotes et il y en a !!!!

On commence par le départ de Valence en TGV après des bigs bisous entre Greg et Marine et Serge et Alice le piaf embrassant son chapeau nous voilà sur où comme d'hab le TGV a du retard environ 15 minutes là le chef de gare annonce que le train dessert Le mans, Rennes et  Nantes. Une fois montés le doute s'installe car n doit récupérer Nicolas à Lyon Part Dieu si le train ne s'y arrête pas y a gros gros soucis. Après renseignements auprès des autres passagers finalement le TGV passe bien à la Par Dieu où comme prévu donc notre grand Nicolas nous rejoint. et c'est parti pour 5h de train Le piaf et Greg se mettent un film nul Unfakable, Serge travaille pour Thales et Nicolas joue ou lit suivant les moments. Après un petit repas au sandwich chaud on arrive à Rennes accueillis par notre sympathique voiturier rennais.

Sans escale au club on retrouve Steve à l'Etap hôtel qui était arrivé vers les 18h, perception de la chambre Greg et Antoine vont rejoindre leurs copines parisiennes avant de faire un bon somme tous contents (surtout Nicolas) de la victoire du king Federer sur Djokovic en demies à Rolland Garros.

Au petit déjeuner on retrouve des têtes bien connues entre les joueurs d'Aix, Marseille, Mulhouse homme et femmes. Direction le club pour voir madame Camille au travail et elle en a eu du travail sur Aisling Blake elle s'en sort en 5 jeux non sans quelques frayeurs au 4ème jeu. Son équipe Créteil ira en finale contre Mulhouse. En même temps je salue nos deux autres équipes de Rhône Alpes présentes Challes les Eaux et Bron qui sont en N3H. Le giraphon Christophe Labit est devenu girafe et a pris un peu de poids mais n'a rien perdu de sa raquette et de son bras. Après un excellent premier déjeuner où nous voyons arriver la 2ème star mulhousienne Daryl Selby lapres James Willstrop les choses sérieuses commencent à 14h.

Donc vu notre classement du championnat régulier nous nous retrouvons face au n°1 Mulhouse qui est annoncé comme grandissime favori avec ses stars Willstropp n°4 PSA, Selby n°12 PSA, Ghosal n°24 PSA, Galifi n°47 PSA et Lezaud n°8 français. Que faire contre une telle armada ? Jouer et voir ce que ça donne et on a rien à perdre vraiment rien. Mulhouse présente en n°4  Joan Lezaud qui joue donc contre notre génial corse Antoine n°23 français. Antoine remporte le premier jeu 12/10 puis Joan prend les deux jeux suivants et passe en tête, le match s’engage mal mais le Piaf se bat comme à son habitude et il égalise à deux partout. L’espoir change de camp. Antoine va tout chercher il écœure Joan qui fait des fautes il remporte le jeu et le match 12/10 au cinquième jeu. Cette victoire je l'avais un peu envisagée quand j'ai vu Joan entrer sur le terrain: je savais que Le piaf pouvait embêter Joan en revanche je ne nous donnais très peu de chances sur les matchs suivants même si la physionomie des matchs nous semblait intéressante en n°1 et n°2.

Deuxième match entre Nicolas Muller n°35 mondial et James Willstrop n°4 mondial normalement il ne doit pas y avoir photo oui mais …
Un match incroyable avec un Nicolas qui joue très très bien mais James serre le jeu qui remporte le premier jeu 11/9. Même scénario dans le 2ème jeu mais c’est Nicolas qui égalise, on continue sur un rythme incroyable et Nicolas au sommet de son art pose de sublimes amortis des quatre coins du court mon voisin me dit "il lui met la misère au James !!" et oui il lui met la misère mais  James revient à 2-2 au cinquième jeu Nicolas passe devant 8-4 et explose sa chaussure !! Le changement de matériel en empruntant les chaussures de Steve (du 45 fillette)  permet au joueur de Mulhouse de revenir à 8-6 mais Nicolas n'abdique pas et remporte les 3 points suivants et le match Valence mène 2 matchs à 0. Un extrait du match le 1er jeu sur: 
http://www.youtube.com/watch?v=9Cv4557KlXk&feature=share  On commence à se dire que nos chances remontent comme me le dit le président de la fédération sur quoi je réponds oui mais il suffit qu'ils gagnent les deux matchs suivants 3/1 3/2 et ils gagnent !!! Même les aixois sont avec nous car Marseille l'autre "grosse" équipe est bien diminuée par l'absence de Renan Lavigne papa de 2 jours ce qui peut leur ouvrir les portes de la finale sur Valence du coup et espérer enfin décrocher le titre. 

Mais rien n’est fait vu les joueurs adverses. Grégoire entre en scène face à Daryl Selby n°12 mondial qui remporte le premier jeu mais Greg inflige un 11/1 à l’anglais dans le 2ème , puis Selby avec son expérience passe devant et mène 2-1 avec des décisions arbitrales bizarres ...
Greg se bat comme un bon valentinois « bec et ongles » il égalise à deux partout. Nouveau cinquième jeu, les nerfs sont à vifs. Greg mène 9-2  une discussion de 40s avec l'arbitre qui n'aura pas été à la hauteur du match permet à Daryl Selby de recouvrer ses forces alors qu'il était au fond du trou physiquement erreur tactique de Greg et même si y croit mais Selby revient à 9-5. Là, Greg se procure 4 balles de match à 10-5, mais l’expérience fait le reste. Daryl ne commet plus une faute revient à égalité et montre toute sa détermination il finit par gagner 12-10, notre moral en prend alors un grand coup on était à un point de la victoire !!! Greg en est malade « La pire défaite de ma carrière » dira Greg. Le public délaisse un peu la tribune pourtant bondée jusqu'à présent, les aixois pensent que c'est fini et nous on se dit que c'est tres mal engagé mais on peut espérer encore gagner aux points peut être. Ce match c'est entre Steve Finitsis, 88ème mondial et Saurav Ghosal, 24ème mondial personne ne miserait un centime d’euros sur Steve et pourtant …
Steve se retrouve mené deux jeux à rien on pense tous que c’est perdu mais Steve remporte le 3ème et la mobylette indienne commence à avoir des ratés, le public revient remplir les gradins attirés par les "allez, come on Steve" braillés beuglés par votre narrateur. Steve se met alors à marquer des points d’anthologie en fracassant des nicks roulants mais Saurav se bat il se procure 2 balles de match à 10/8 sauvées par Steve puis il s'en re-procure une autre mais c'est Steve qui remporte le 4ème jeu 14/12 !!! Incroyable On ira donc pour la 4ème foi en 4 matchs à un 5ème jeu incroyable. Maintenant les gradins sont combles ma voix redevient celle qu'a connu le Limoges CSP de la grande époque et on arrive au même scénario qu'au quatrième 10/8 pour le joueur de Mulhouse. Une nouvelle fois, Steve les sauve et saoulé de coups et de mes encouragements put être bien l’indien s’incline 12-10. Valence sera en finale !! On peut chanter en choeur "on est en finale , on est en finale on est on est en finale" incroyable on bat cette équipe annoncée comme injouable nos Iphone, portables entrent en marche pour annoncer cette fantastique victoire ma batterie n'y survivra pas !!

Le match aura duré 5 h 45 du jamais vu en play-offs avec un spectacle époustouflant. En en discutant avec pas mal de "vieux" briscards personnes n'avait jamais vu un match avec autant de rebondissments et aussi serré du début à la fin et même Daryl Selby en nous félicite, il concède juste avant à Greg  "great attitude and soon in top ten" j'espère qu'il ne se trompera pas, il nous dit aussi qu'il était mort de mort au cinquième rincé par le rythme et les "recovering" de Greg. 

Entre temps un fait majeur s'est produit au club la groupe froid de la pompe à bière est tombé en rideau !! dommageable très dommageable pour Loic Thébaut le maitre des lieux personnellement c'est peut être pas plus mal ..... On attend la soirée mais notre rencontre aura durée de 14h à 19h45 et l'autre demi finale homme suit !! Dans l'autre demi Aix gagne facilement en n°4 Geoffrey Demont démonte Stéphane Penso et malheureusement Thierry Lincou abandonne dans le 3ème jeu élongations aux ischios jambiers Aix s'impose très trop facilement et nous rejoint en finale sans avoir gaspillé beaucoup d'énergie contrairement à nous. La diner de gala commence tard très tard vers les 10h30 11h. Le buffet est excellent et copieux même s'il manquait peut être un plat chaud mais le reste était excellent comme d'habitude à Rennes bravo Loic.

Nicolas et Antoine sortent en ville avec Camille comme chauffeur, Greg et Steve sont partis se coucher tôt un peu rincés de leurs matchs. Je les rejoins un peu plus tard après une discussion avec l'équipe de Bron autour d'un verre de muscadet mais j'aurais été très très sage. Antoine et Nicolas ne feront pas une très longue sortie puisque à 2h ils rentrent un peu déçus de leur virée. Le jour de la finale est donc arrivé petit déjeuner à 9h30 avec les joueurs d'Aix avec un gros point d'interrogation : en commençant le match à 12h Steve n°4 de l'équipe aura t-il son train à 16h cela ne me semble guère jouable et même pour toute l'équipe car notre TGV est à 17h10. J'essaye de négocier avec Aix pour que le match de Steve se joue en 2ème ou 3ème j'essuie un échec merci les aixois toujours aussi fair play peu importe puisque l'on va les battre !!! A leur décharge c'est peut être pour la première fois de leur longue histoire qu'ils peuvent espérer gagner car des finales ils en ont fait sans doute plus d'une dizaine qu'ils ont toujours perdu mais face à des équipes du même standard que Mulhouse comme Capitol, Rouen voir Marseille. Là ils espèrent gagner la coupe qu'ils ne peuvent que regarder sans la toucher depuis deux décennies !!

On arrive pour voir la finale féminine avec Camille qui joue contre Vanessa Atkinson, elle perd le 1er jeu mais fait beaucoup travailler son adversaire et ce travail de sappe paye les 3 jeux suivants elle permet à son équipe d'égaliser mais Isabelle Stoehr donnera le point de la victoire à Mulhouse en battant Faustine Gilles.

Nicolas doit louer une paire chaussure du 45 pour remplacer ses Wilson fracassées la veille et notre bande de jeunes s'échauffent avec les tee shirts du championnat. Enfin ils s'échauffent grand mot en fait ils font plutôt les pitres surtout un Nicolas en grande forme eh oui au squash il faut d'abord savoir s'amuser et garder cet aspect hyper ludique de ce fabuleux sport. 

Le match commence avec Antoine n°23 français contre Yves Tastets n°17 français, notre super Corse perd le premier 11/7 mais comme d'hab il use son adversaire et il court il égalise 11/9 puis prend le large 11/5 en menant 2/1 il continue sur sa lancée et mène 10/6 au 4ème mais l'aixois jette toutes ses forces dans la bataille et remonte à 10/10 Antoine se procure une autre balle de match sur un point de toute beauté Yves ayant fait une vitre arrière Antoine met une volley amortie nick de revers splendide je me prend à crier "tu peux pas perdre !!" malheureusement ce sera le cas Yves sauve cette balle de match et le jeu 14/12. Dans le 5ème jeu Tastets se détache 5-0 et Antoine me semble des signes de fatigue mais c'est mal le connaitre il s'arrache et Tastets se met à faire des plaques les points défilent et Antoine plie le match 11/7.

C'est bien parti puisque dans nos pronostics on pense que Greg gagne et Steve doit arracher les jeux qui manqueront en revanche on sait tous que pour Nicolas n°34 PSA face à Gregory n°6 PSA ça allait être très dur surtout que Grégory ne peut pas se permettre de perdre un jeu si Aix veut espérer gagner. C'est ce qu'il réalise le n°1 français même si Nicolas réalise un énorme match d'habitude il ne gagnait que quelques points par jeu là Grégory gagne 14/12 11/6 11/8 ce qui montre bien le progrès du grand Suisse. Vidéo là encore : http://www.youtube.com/watch?v=5g_ngZ0IF7A&feature=share

A Greg face à Yann Perrin là c'est le valentinois qui a la pression il se doit de gagner ça part assez mal car il perd le premier 11/6 Yann marquant de beaux points sur des nicks. Mais Greg reste un batailleur et il attaque le 2ème jeu à fond et va tout chercher sans jouer un super squash il met Yann à la faute avec de bien meilleures longueurs qu'au 1er jeu la vidéo de ce jeu est visible sur :  A partir de ce jeu crucial Greg va bien mieux il remporte le 3ème 11/1 et il conclut le match 11/7 en réalisant deux mizuki une réussie et  une dans la plaque.

Si l'on compte bien nous sommes à égalité de jeux 6/6 Steve doit donc gagner si l'on veut l'emporter. Il est face à Fabien Verseille et Steve joue son jeu d'attaque quand je le vois jouer il me semble voir l'ancien n°1 mondial John White avec la même frappe de bale et des attaques fulgurantes Fabien regarde passer 5 croisées nicks phénoménales dans les deux premiers jeux et Steve est devant 11/7 11/7 on y est presque . Je n'ai absolument plus de doigts et mes cordes vocales n'en peuvent plus d'autant plus que Fabien s'accroche il se procure une balle de jeu à 10/9 et là Steve rentre THE SHOT volley croisée nick roulant qui laisse les spectateurs, l'arbitre, l'entraineur national André Delhoste béats d'admiration fallait oser !! Elle a été filmée par Jérôme Boyadjian on voit pas très bien la balle allait top vite :) !! http://www.youtube.com/watch?v=PFnXHx8U9XE

Il a osé et réussi ce qui nous fait bondir on en peux plus encore deux points, deux fautes de Fabien et peut crier notre joie "On est champions !!!!" Quelle joie !!! Par contre il est 16h15 et on doit partir à 16h40 pour notre TGV de 17h10. Une rapide douche avant de monter recevoir cette coupe que je prend dans les bras et que j'essaye de soulever non sans mal car  elle pèse vraiment très lourd, un rapide discours:

Steve du coup part avec nous jusqu'à Paris où un autre super joueur, Laurent Addi qui aura bien aider cette équipe à arriver au sommet, hébergera Steve pour la nuit avant son retour en train pour Amsterdam. Dans le retour faute de n'avoir pu boire une bière de la journée nous rattrapons quelque peu dans le train surtout Nico, Steve et moi d'ailleurs nos deux jeunes français étaient trop fatigués pour boire un coup. La coup fait stopper les passagers c'est quand même un moment vachement agréable quand tout le monde demande quelle est cette belle coupe y a que le contrôleur qui nous embête en demandant les cartes 12-25 et notre piaf évidemment il l'a oublié sa carte après une petite discussion et la présence de la coupe fait  infléchir le contrôleur ce ne sera que partie remise car entre Paris et Valence re-contrôle car ce n'est pas le même TGV là on tombe sur une contrôleuse qui demeurera intransigeante qui poireautera quelque 10 minutes à attendre la pièce d'identité du piaf qui aura mis un malin plaisir à dévirer se deux sacs pour trouver sa carte alors qu'il savait pertinemment où il l'avait mis sacré piaf !!! A la Mickeland Marne la Vallée on trouve notre Laurent sur la quai de la gare lui aussi il l'aura mérité cette coupe pour ses 10 années passées à Valence dont 6 en équipe 1.

Arrivée à Valence à la gare TGV à 23h30 où ma adorable épouse nous accueille direction le club où est présent papa, maman et le grand père Marche pour boire quelques coupes de champagne. Greg dort avec un Corse (les deux plus fatigués alors qu'ils n'ont rien bu ...). Je récupère Nicki qui dormira à la maison avant de repartir dans sa Suisse pour faire de la gym ....

Le piaf qui avait cours à 8h le lendemain matin ne se sera pas réveillé il sera arrivé en retard mais bon, ce sacré bonhomme est admissible à l'Ecole Centrale alors mon  petit piaf Vas y comme je dis à Nico c'est bien plus important que le squash je croise les doigts pour toi bonne chance pour les oraux Antoine !!!

Avant toutes choses je tiens aussi à féliciter nos deux équipes de Rhône Alpes Bron et Challes. Bron termine 5ème et Challes s'incline en finale devant le WAM équipe hyper homogène bravo à eux mais aussi bravo à Challes; Julien Balbo, Vincent Droesbeke, Fabien Polly, Steven Fialex l'année prochaine ils rejoindront la nationale 2.

L'équipe de Bron : S. Bell, C. Labit, C. Llahona, Conor D' Cruz, E. Lavirotte L'équipe de Challes : F. Chevalier,F. Polly, S. Fialex, J. Balbo, V. Droebeke

Une première et le signe que le Squash Club Valence devient reconnu car ce soir jeudi 9  pour arroser cette coupe on notait la présence :

   . du  Maire de Valence : Alain Maurice,

   . de son adjoint aux sports Maurice Faure,

   . du président de l'Office des Sports de Valence Mr Abattu,

   . du chargé des sports au Conseil Général de la Drôme Pierre Jean Veyret,

  . de nos représentants de sponsors du Crédit Agricole et surtout de notre principal mécène depuis quelques années Jean Christophe Lago qui déjà se présente en tant qu'accompagnateur pour les championnats d'Europe.

   . du Dauphiné Libéré

 

Vraiment c'est du pur plaisir de se sentir soutenu par sa ville et son conseil général qui se sont engagés à aider l'équipe pour les championnats d'Europe . Merci à eux. demain la coupe sera présentée à tout le sport drômois lors de la remise des prix du Club Drôme.

De g à d : N.Daragon, J.M. Abattu, M. Faure, G. Marche, S. Parbaud, A. Maurice (le Maire de Valence) De g à d : G. Marche .A. Maurice,  M. Faure, JC Lago,   S. Parbaud,, J.M. Abattu,  A. Parbaud
De g à d : Maurice Faure, Serge Parbaud, JM Abattu De g à d : P.J. Veyret, G. Marche, M. Faure, J.M. Abattu , S. Parbaud, A. Maurice

  La suite  aux championnats d'Europe !!

 

Envoyez un courrier électronique à serge.parbaud@fr.thalesgroup.com pour toute question ou remarque concernant ce site Web.
Dernière modification : 10 mai 2015